Reno McCarthy + Krief
Unïdsounds presents

Reno McCarthy + Krief

June 1st 2019
9:00 pm / Doors: 8:00 pm

181 rue Saint-Vallier Est, Québec, QC, Canada
For more information about this event, please contact Unïdsounds at info@unidsounds.com.

Buy Tickets

Si vous flâniez dans le métro, dans les cafés, dans cette petite boutique qui vend des lunettes bizarres et qui se retrouve partout sur Instagram avec le #mileend, et que la personne à côté de vous était Reno McCarthy, il serait sûrement là avec un ami, en train de lui raconter une soirée passée au bar du coin à s’amouracher, de loin, d’une parfaite inconnue. Il s’inquiéterait probablement de la facilité avec laquelle il perd ses repères récemment ou du profond sentiment d’inéquation qui le submerge en pensant à son âge. Il demanderait ensuite si ses cheveux sont corrects aujourd’hui, s’ils rebiquent encore comme ça, en arrière. Vous ne le reconnaîtriez sûrement pas dans ce garçon élancé et nerveux qui commande un whiskey sec et une salade sans vinaigrette.

Vous ne le reconnaîtriez pas parce que vous l’auriez vu sur scène, parfaitement confiant dans son univers sonore personnel, l’espace le plus accueillant où il puisse se trouver. Mais son aisance ne lui vient pas de son adresse ni de la pulsion créatrice de laquelle surgissent ses chansons. Elle n’a rien à voir avec les années passées dans la solitude à parfaire ses grooves sensuels et sa mélopée mélancolique. Il confie à qui veut l’entendre que « la véritable aisance, c’est de se fondre dans la musique avec celui qui écoute. Le monde s’arrête un instant, et tout se simplifie. Comme si notre cerveau collectif se taisait enfin, qu’on échappait collectivement un soupir de soulagement. Et en plus tout le monde danse… c’est plutôt le fun ».

Avec le lancement de son premier album, Counterglow, le jeune artiste de pop-alternative clôt un chapitre de sa vie. C’est un passage à l’âge adulte. Écrit entre 2013 et 2017, Counterglow explore la relation entre le passage du temps, la peur et l’anxiété. McCarthy explique : « le thème central de Counterglow, c’est la peur. La peur de grandir, la peur des responsabilités, la peur de l’amour, la peur du temps. La peur d’affaires un peu ridicules comme d’entendre son estomac gargouiller dans une classe silencieuse. J’y parle d’anxiété et du fait de grandir. Ce n’est pas un album concept. Il n’y a aucune inspiration universelle sous-jacente dans les paroles. Chaque chanson est simplement une représentation de ce que je ressentais au moment où je l’ai écrite. Certaines prennent racine dans des rêveries floues et volatiles, d’autres dans des vérités pénibles et un réalisme terne».

Counterglow sera disponible dès le 10 mai 2019. Le lancement sera suivi d’une tournée estivale promotionnelle.

Checking availabilities... Checking availabilities...

Si vous flâniez dans le métro, dans les cafés, dans cette petite boutique qui vend des lunettes bizarres et qui se retrouve partout sur Instagram avec le #mileend, et que la personne à côté de vous était Reno McCarthy, il serait sûrement là avec un ami, en train de lui raconter une soirée passée au bar du coin à s’amouracher, de loin, d’une parfaite inconnue. Il s’inquiéterait probablement de la facilité avec laquelle il perd ses repères récemment ou du profond sentiment d’inéquation qui le submerge en pensant à son âge. Il demanderait ensuite si ses cheveux sont corrects aujourd’hui, s’ils rebiquent encore comme ça, en arrière. Vous ne le reconnaîtriez sûrement pas dans ce garçon élancé et nerveux qui commande un whiskey sec et une salade sans vinaigrette.

Vous ne le reconnaîtriez pas parce que vous l’auriez vu sur scène, parfaitement confiant dans son univers sonore personnel, l’espace le plus accueillant où il puisse se trouver. Mais son aisance ne lui vient pas de son adresse ni de la pulsion créatrice de laquelle surgissent ses chansons. Elle n’a rien à voir avec les années passées dans la solitude à parfaire ses grooves sensuels et sa mélopée mélancolique. Il confie à qui veut l’entendre que « la véritable aisance, c’est de se fondre dans la musique avec celui qui écoute. Le monde s’arrête un instant, et tout se simplifie. Comme si notre cerveau collectif se taisait enfin, qu’on échappait collectivement un soupir de soulagement. Et en plus tout le monde danse… c’est plutôt le fun ».

Avec le lancement de son premier album, Counterglow, le jeune artiste de pop-alternative clôt un chapitre de sa vie. C’est un passage à l’âge adulte. Écrit entre 2013 et 2017, Counterglow explore la relation entre le passage du temps, la peur et l’anxiété. McCarthy explique : « le thème central de Counterglow, c’est la peur. La peur de grandir, la peur des responsabilités, la peur de l’amour, la peur du temps. La peur d’affaires un peu ridicules comme d’entendre son estomac gargouiller dans une classe silencieuse. J’y parle d’anxiété et du fait de grandir. Ce n’est pas un album concept. Il n’y a aucune inspiration universelle sous-jacente dans les paroles. Chaque chanson est simplement une représentation de ce que je ressentais au moment où je l’ai écrite. Certaines prennent racine dans des rêveries floues et volatiles, d’autres dans des vérités pénibles et un réalisme terne».

Counterglow sera disponible dès le 10 mai 2019. Le lancement sera suivi d’une tournée estivale promotionnelle.

Upcoming Events